Navigation du site profils d'exigences

Skiplinks

Pour utiliser les touches d'accès, appuyez sur "Alt"+ "Accesskey" + "Enter" (Internet Explorer) ou "Alt"+ "Shift" + +"Accesskey" (Firefox) ou "Alt" + "Accesskey" (Chrome). ?? Die Formulierung ist nicht klar, vermutlich bedeutet es dies: Pour l'accès, la combinaison des touches est la suivante:

Exigences scolaires

Exigences simples
Exigences moyennes
Exigences élevées
Exigences très élevées
Les mathématiques
Nombres, opérations et algèbre
Espace
Grandeurs et mesures
Fonctions
Analyse de données et probabilités
Langue de scolarisation
Compréhension écrite
Compréhension orale
Production écrite
Participation à une conversation
Expression orale en continu
Les sciences naturelles
Questionner et examiner
Exploiter les informations
Classer, structurer, modéliser
Apprécier et évaluer
Développer et transposer
Communiquer et échanger
Les langues étrangères
Compréhension orale
Compréhension écrite
Participation à une conversation
Expression orale en continu
Expression écrite

Cette compétence est très significative pour la formation.

Exigences personnelles

très faible pertinence
pertinence moyenne
haute pertinence
Justification
Grande résistance émotionnelle
Vitesse de travail rapide ou non influençable
Concentration et endurance élevées
Lors de l'abattage des arbres.
Forte créativité et capacité à résoudre les problèmes
Flexibilité en ce qui concerne le lieu de travail
Des lieux de travail à l'extérieur, toujours à des endroits différents et sur des terrains divers.
Flexibilité en matière d`horaires de travail
Sens des responsabilités
Faire face aux dangers de manière responsable (exploitation forestière, chantiers de construction). La sécurité est une priorité absolue.
Approche ouverte et adaptée aux autres.
Joie procurée par des contacts intensifs, empathie
Forte capacité à travailler en équipe grâce à une étroite coopération (intra- et/ou interpersonnelle)
Travail d'équipe dans la récolte du bois / Soutien mutuel et fiabilité
Compétences interculturelles
Fort sens de l`intégrité

Exigences physiques

très faible pertinence
pertinence moyenne
haute pertinence
Justification
Remarquable motricité globale
Se déplacer de façon sûre dans la forêt (sol, terrain, météo, etc.)
Motricité fine remarquable
Entretien de divers outils.
Bonne vision des couleurs
Reconnaître les démarcations dans les exploitations forestières, reconnaître les vêtements de signalisation colorés.
Exigences particulières concernant un ou plusieurs organes sensoriels
Pas d`allergies/intolérances
Exigences élevées en matière de force, d`endurance et de condition physique
Soulever, porter et déplacer des charges lourdes (outils,machines, etc.)
Bonne santé pour pouvoir travailler à des températures et des conditions météorologiques différentes
Travailler à l'extérieur, par tous les temps et en toutes saisons.

Description féminine

Mia est apprentie forestière-bûcheronne. Même si certaines tâches sont corporellement astreignantes, elle aime son travail. Elle passe la plus grande partie de la journée à l'extérieur en forêt, occupée à diverses activités comme l'abattage d'arbres, les soins à la jeune forêt ou l'entretien de routes forestières. Elle apprécie beaucoup de pouvoir travailler dehors en toutes saisons.

La journée d'aujourd'hui commence comme toujours au hangar forestier, où elle rencontre sa formatrice et un autre collaborateur. Ils discutent ensemble le programme de la journée. La responsable de formation de Mia a élaboré une esquisse de coupe en vue d'abattre quelques arbres dans une petit forêt et lui explique la situation. Mia écoute attentivement et rédige en même temps une liste des appareils et outils qui seront nécessaires. Une fois l'équipement chargé sur le véhicule de l'entreprise, la petite équipe se met en route vers le chantier. Peu importe qu'il fasse froid et qu'il pleuve légèrement: Mia se dirige vers les arbres à abattre grâce à l'esquisse qui contient aussi une carte et lui permet de s'orienter. En dialogue avec sa formatrice, elle décide quels chemins il faut fermer: personne ne doit pénétrer dans la zone où les arbres tombent. Son collègue va contrôler personnellement que personne n'emprunte les chemins fermés pendant l'abattage. Dans ce métier, il est essentiel de savoir estimer les dangers, pour les autres et pour soi-même. Pour se protéger, Mia porte l'équipement de protection individuel. Il comprend un casque forestier aux couleurs bien visibles, avec protège-ouïe et protège-face, des gants de travail, des pantalons anti-coupures ainsi que des chaussures ou bottes forestières de sécurité.

Arrivée sur le chantier de coupe, Mia entreprend d'examiner le premier arbre à abattre. Dans quelle direction doit-il tomber? Est-il vertical ou penché? Sa couronne est-elle régulière ou asymétrique? Peut-on observer des indices de pourriture du tronc? Où se trouve le lieu de retraite, à rejoindre pendant la chute de l'arbre? Mia évalue la situation avec précision et choisit la méthode d'abattage adéquate. Elle propose de faire tomber l'arbre à l'endroit où le risque d'endommager d'autres arbres est le plus faible. Sa formatrice confirme et Mia, à l'aide de la tronçonneuse, scie l'entaille de direction, qui permet de diriger la chute. Puis, avant de procéder à la taille d'abattage, elle s'assure que les accès sont barrés. Elle crie alors «ATTENTION!» et exécute la taille jusqu'à la charnière. Puis elle engage la chute de l'arbre à l'aide d'un coin d'abattage et d'un merlin. Dès que l'arbre commence à tomber, Mia et sa formatrice rejoignent le lieu de retraite. À cet endroit, ils sont protégés contre les chutes de branches ou contre un éventuel rebond du tronc. L'arbre est tombé exactement dans le couloir de chute prévu. Mais un long travail reste à faire: élaguer les branches, débiter le tronc et le débarder jusqu'à la route forestière.

Particularités

-

Description masculine

Noah est apprenti forestier-bûcheron. Même si certaines tâches sont corporellement astreignantes, il aime son travail. Il passe la plus grande partie de la journée à l'extérieur en forêt, occupée à diverses activités comme l'abattage d'arbres, les soins à la jeune forêt ou l'entretien de routes forestières. Il apprécie beaucoup de pouvoir travailler dehors en toutes saisons.

La journée d'aujourd'hui commence comme toujours au hangar forestier, où il rencontre son formateur et une autre collaboratrice. Ils discutent ensemble le programme de la journée. Le responsable de formation de Noah a élaboré une esquisse de coupe en vue d'abattre quelques arbres dans une petit forêt et lui explique la situation. Noah écoute attentivement et rédige en même temps une liste des appareils et outils qui seront nécessaires. Une fois l'équipement chargé sur le véhicule de l'entreprise, la petite équipe se met en route vers le chantier. Peu importe qu'il fasse froid et qu'il pleuve légèrement: Noah se dirige vers les arbres à abattre grâce à l'esquisse qui contient aussi une carte et lui permet de s'orienter. En dialogue avec son formateur, il décide quels chemins il faut fermer: personne ne doit pénétrer dans la zone où les arbres tombent. Sa collègue va contrôler personnellement que personne n'emprunte les chemins fermés pendant l'abattage. Dans ce métier, il est essentiel de savoir estimer les dangers, pour les autres et pour soi-même. Pour se protéger, Noah porte l'équipement de protection individuel. Il comprend un casque forestier aux couleurs bien visibles, avec protège-ouïe et protège-face, des gants de travail, des pantalons anti-coupures ainsi que des chaussures ou bottes forestières de sécurité.

Arrivé sur le chantier de coupe, Noah entreprend d'examiner le premier arbre à abattre. Dans quelle direction doit-il tomber? Est-il vertical ou penché? Sa couronne est-elle régulière ou asymétrique? Peut-on observer des indices de pourriture du tronc? Où se trouve le lieu de retraite, à rejoindre pendant la chute de l'arbre? Noah évalue la situation avec précision et choisit la méthode d'abattage adéquate. Il propose de faire tomber l'arbre à l'endroit où le risque d'endommager d'autres arbres est le plus faible. Son formateur confirme et Noah, à l'aide de la tronçonneuse, scie l'entaille de direction, qui permet de diriger la chute. Puis, avant de procéder à la taille d'abattage, il s'assure que les accès sont barrés. Il crie alors «ATTENTION!» et exécute la taille jusqu'à la charnière. Puis il engage la chute de l'arbre à l'aide d'un coin d'abattage et d'un merlin. Dès que l'arbre commence à tomber, Noah et son formateur rejoignent le lieu de retraite. À cet endroit, ils sont protégés contre les chutes de branches ou contre un éventuel rebond du tronc. L'arbre est tombé exactement dans le couloir de chute prévu. Mais un long travail reste à faire: élaguer les branches, débiter le tronc et le débarder jusqu'à la route forestière.

Particularités

-