Navigation du site profils d'exigences

Une situation professionnelle

Le lundi matin, Yannick se rend d'abord à l'entrepôt, où il voit ses collègues et son supérieur hiérarchique. Le supérieur distribue les commandes de la semaine qui débute et Yannick l'écoute attentivement. Ses collègues et lui ont pour mission d'enduire les murs et plafonds d'une maison individuelle en construction. Yannick étudie attentivement le plan et le descriptif des travaux pour ensuite emporter le matériel adéquat en quantité suffisante. Une fois que ses collègues et lui ont terminé de charger le véhicule, ils se rendent ensemble sur le chantier. Là-bas, Yannick commence par mettre en place un dépôt de matériel, il monte les échafaudages roulants pour les travaux à réaliser au grenier, et se met à recouvrir les fenêtres et portes afin de ne pas les salir lors de la projection de l'enduit. Ensuite, Yannick procède à une estimation du support afin de déterminer s'il est adapté à l'enduisage. Concrètement, il regarde s'il existe des salissures qu'il faut nettoyer. Il vérifie également si le support présente des surfaces lisses, par ex. en béton. Si c'est le cas, celles-ci doivent être préparées à l'aide d'un pont d'adhésion*. Une fois que Yannick a préparé le support avec ledit pont d'adhésion, il commence à appliquer la couche de fond. Pour ce faire, il couvre les murs de chaux en utilisant une machine servant à mélanger la poudre d'enduit sèche et l'eau, puis à acheminer le tout, par un tuyau, jusqu'au mur à traiter. Le mortier est projeté au mur par air comprimé, puis lissé à l'aide d'une règle de maçon jusqu'à ce que la surface soit plane. Sur les plafonds, Yannick utilise du plâtre. Il en affine et lisse parfaitement les surfaces. Ensuite, le peintre n'a plus qu'à peindre les plafonds en blanc. Pour que les murs aient aussi un bel aspect, Yannick mélange l'enduit de finition (grain 1.0 mm) à de l'eau dans un grand récipient. A deux, ils commencent à appliquer l'enduit à grains à l'aide des outils adéquats et en suivant la technique qui convient. Yannick prend toujours plaisir à transformer, avec ses collègues, une construction brute en briques et béton en un bel habitat où il fait bon vivre. Le soir, Yannick consigne les travaux réalisés dans le rapport écrit avant de passer une soirée de détente bien méritée.

* Un pont d'adhésion est un enduit de base qui peut être projeté ou peint. Il crée sur les murs et plafonds lisses une surface rugueuse sur laquelle l'enduit adhère mieux.

Autres exigences

  • Aptitudes prononcées de motricité grossière, habileté manuelle
  • Constitution robuste, bonne résistance physique
  • Bonne santé permettant de travailler par conditions météorologiques variables: on travaille à l'intérieur comme en plein air, et parfois aussi sous la pluie ou au froid
  • Sens de la mécanique
  • Rythme de travail soutenu et adapté aux objectifs à respecter: tenir compte du temps de durcissement des matériaux d'enduisage
  • Capacité d'adaptation quant au lieu de travail, plaisir à changer de lieu de travail
  • Bon esprit d'équipe qui se justifie du fait de l'étroite collaboration entre collègues (intrapersonnelle et interpersonnelle): De nombreux travaux ne peuvent se faire qu'en équipe.
  • Bonnes manières

Particularités

-