Navigation du site profils d'exigences

Une situation professionnelle

A la réunion du matin, Georges reçoit pour tâche de fabriquer un prisme de verre. Le prisme sera ensuite monté dans un appareil optique que les ophtalmologistes utilisent pour contrôler l´oil. A l´aide d´un dessin technique, son supérieur lui explique exactement ce qu´il doit faire. Sur ce dessin, le prisme est représenté sous différentes perspectives, et le schéma indique aussi ses dimensions. Georges se représente la forme que le prisme devra avoir lorsqu´il sera terminé. Il étudie tout d´abord le dessin et prépare un plan de travail, c´est-à-dire qu´il note comment il doit procéder pour fabriquer le prisme. Pour ce faire, il doit faire des calculs de dimensionnement à l´aide de formules et de sa calculatrice de poche. Ensuite, Georges présente son plan de travail à son supérieur qui lui confirme qu´il peut procéder ainsi.

Puis Georges commence à fabriquer le prisme selon son plan de travail. Le verre est un matériau très fragile qui peut être endommagé si l´on ne prend pas suffisamment de précautions. C´est pourquoi, pendant l´usinage, Georges fait attention à chacun de ses gestes, ce qui demande beaucoup de doigté et de concentration. A certaines étapes de la fabrication, Georges utilise des machines qu´il doit tout d´abord régler ou même programmer. Il est alors nécessaire qu'il calcule certains paramètres de réglage à l´aide d´un recueil de formules et de sa calculatrice. Pour fixer le prisme dans ces machines, Georges le monte sur un support. Là aussi, il doit faire des mouvements très précis pour ne pas endommager le prisme. Lorsque que tous les réglages sont faits et que le prisme est fixé dans la machine, Georges la met en marche et surveille attentivement l´usinage pour pouvoir intervenir à tout moment. Après chaque étape de la fabrication, Georges contrôle les spécifications du prisme. Les opticiens en instruments de précision fabriquent des pièces de verre de très haute précision (de l´ordre du nanomètre). C´est pourquoi Georges contrôle les tolérances à l´aide de microscopes et d´autres instruments de mesure optique et analyse les données obtenues à l´aide d´un ordinateur. Georges nettoie le prisme avec soin, le fixe et le colle dans une monture afin qu´il puisse être monté dans l´instrument optique.

Autres exigences

  • Aptitudes prononcées de motricité fine (le verre est un matériau très fragile)
  • Distinction normale des couleurs (certains appareils de mesure utilisent les couleurs du spectre solaire. Il faut pouvoir bien les distinguer).
  • Rythme de travail rapide ou non influençable
  • Capacité de concentration et endurance élevées
  • Capacité de travail en équipe prononcée

Particularités

  • Travail dans des salles blanches : diverses étapes de la fabrication s´effectuent en salle blanche (salle où la concentration particulaire est maîtrisée). Les règlements y obligent le personnel à porter des vêtements spéciaux afin que la qualité des pièces à fabriquer puisse être garantie.